Procès en sorcellerie

La magie noire comme la sorcellerie a toujours eu un coté fascinant, inquiétant voir envoûtant sans mauvais jeux de mots. Il est utile pour bien comprendre le phénomène de remonter aux sources et étudier tous les procès en sorcellerie. Il est important de noter qu’il existe plusieurs type de magie. La magie noire est un des aspects des énergies qui peuvent nous entourer mais ce n’est pas la seule.


Pour cela on peut mettre en pratique des rituels magiques pour nous en protéger. En ce qui concerne la sorcellerie il est utile de se replonger dans l’histoire à l’époque du Moyen Age qui débute du Vème siècle jusqu’au XVème siècle. Il n’en fallait pas beaucoup pour être accusé d’hérésie et de sorcellerie. A titre d’exemple il suffisait que les légumes de votre voisin ne poussent pas ou mal pour que l’on vous accuse de pratiquer des rituels magiques et de la sorcellerie à votre profit et au détriment d’autrui. C’est qu’on ne rigole pas avec les inquisiteurs de l’époque. L’histoire raconte qu’il y avait deux test pour savoir si vous étiez un sorcier ou une sorcière. D’abord on vous piquait avec une aiguille et si vous ne sentiez rien vous étiez accusé d’avoir fait un pacte avec le diable. Mais il y avait aussi le test de l’eau. On enchaînait les malheureux puis on les plongeait dans un bassin. Si ils flottaient alors ils étaient reconnus coupables et finissaient sur le bûcher. Dans le cas contraire il coulaient alors ils étaient reconnus innocents mais ils mouraient noyés !
Et de nos jours qu’en est-il? Les sorciers existent toujours mais ils ont changé de noms, se sont intégrés à la sociétés et perpétuent de vieilles traditions. Heureusement que l’Inquisition a, nous l’espérons, disparu.

CLIC ICI POUR APPELER